Revue de presse

Une étude française : l'électrohypersensitivité n'est pas un effet nocebo

 

Une étude française publiée le 15 septembre 2015 dans la revue Bioelectromagnetics (DOI: 10.1002/bem.21937), de Maël Dieudonné à l'Institut des Sciences de l'Homme, Centre Max Weber, Université de Lyon 2, a centré son sujet sur la question : "Does electromagnetic hypersensitivity originate nocebo responses ? Indications from a qualitative study." Autrement dit, l'étude se penche sur la question a savoir si l'électrohypersensitivité trouve son origine dans un mécanisme "nocebo". La réponse est claire : NON.

Lire l'abstract. L'article est disponible (non gratuitement) sous sa version pdf.